Posts

Showing posts from February, 2011

JEAN PING SE RETROUVE CURIEUSEMENT LE BEC DANS L’EAU

Image
Lors du dernier sommet de l’Union Africaine qui se tenait en Janvier 2011 a Addis Abeba, le président de la commission de cette Union, le Gabonais Jean Ping, répondant aux questions des journalistes qui lui demandaient de se prononcer face a la crise politique au Gabon suite a la proclamation de sa présidence par André Mba Obame, et aussi la dissolution du parti dont ce dernier était membre, l’Union Nationale, déclarait laconiquement : « il n’y a pas de crise au Gabon ». Mais depuis cette déclaration, beaucoup d’évènements se sont succédés au Gabon, au point de provoquer l’implication de Ban Ki Moon, le Secrétaire General de l’ONU. Alors nous posons la question de savoir si Jean Ping Pense toujours que le Gabon n’est pas en crise politique.

1. Jean Ping très volubile sur la Côte d’Ivoire mais silencieux dans le cas du Gabon
Alors que Jean Ping, du haut de son perchoir de l’Union Africaine, donnait des injonctions à Gbagbo, lui demandant d’accepter « le vœu » du peuple Ivoirien et entér…

NOUS ACCORDONS UNE INTERVIEW A UN LECTEUR

Image
Un Lecteur nous a fait parvenir ce jour, cinq questions auxquelles il aimerait avoir nos réponses. Comme vous le savez, nous ne ferons jamais dans la langue de bois. Nous publions donc ci-dessous les questions qui nous ont été soumises ainsi que nos réponses.

1. Lecteur: Pourquoi tant d'acharnement contre la famille Bongo? Tous les jours votre blog matraque cette famille avec la dernière énergie. Je dois avouer que j'admire votre ténacité. Mais pourquoi cet acharnement? Avez-vous une vendetta personnelle contre eux?

Gabon Enervant: La seule vendetta que nous ayons contre les Bongo est contre le fait qu'ils confisquent le pays. Après 43 ans de pouvoir, les gabonais se retrouvent dirigés par une seigneurie familiale. Maintenant que les Bongo ont établi le précédent de la succession héréditaire au Gabon, nous ne pensons pas qu'ils voudront s'arrêter en si bon chemin. Si Nous ne faisons rien, nous aurons de génération en génération, des présidents tous issus de cette fa…

CE FAMEUX GABON « ÉMERGENT » RESSEMBLE ÉTRANGEMENT AU BON VIEUX GABON QUE NOUS AVONS TOUJOURS CONNU

Image
Comment pourrait-il en être autrement? Quand nous savons que le fils nourri à la mamelle du pouvoir sans partage du père qui ne rendait aucun compte à personne, a succédé à ce dernier. Dans ce Gabon qui va de Bongo en Bongo, nous avons mal à notre humanité quand nous savons que tant des nôtres sont démunis et ignorés ; muselés par la force. Et pourquoi ? Parce qu’ils réclament la liberté a ces fous qui règnent en maître absolu depuis plus de quarante ans sur notre pays. Au Gabon, l’histoire se répète sans cesse. Avec les Bongo, c’est toujours la même chose. La preuve:

On nous avait pourtant promis l’orthodoxie financière, mais la réalité sur le terrain reste que:

a. Ali Bongo se déplace avec un entourage pléthorique de plus de 70 personnes, dont ses enfants dont personne ne sait vraiment ce qu’ils font dans la délégation officielle. Alors que la république gabonaise a des avions présidentielles, Ali Bongo trouve le moyen de louer des Boeing 737 à la compagnie Privajet, basée à Malte, …

LA RÉVOLTANTE EXPRESSION DE LA VIOLENCE PRESQUE BANALISÉE DU RÉGIME BONGO

Image
Pour comprendre les particularités de la dictature gabonaise en matière de violation des droits de l’homme, rien de plus éloquent que le récit de notre compatriote qui nous narre, ci-dessus, le calvaire que lui ont fait subir les forces de défenses d’Ali Bongo, pour la simple raison que ce compatriote ait osé descendre dans la rue pour manifester pacifiquement, à Bitam, sa désapprobation quand à la présence d’un usurpateur et imposteur à la tête du pays.

1. Il convient d’affirmer que le régime d’Ali Bongo soit un pouvoir quasi militaire.
Dans le contexte historique et politique du moment et compte tenu des nombreuses interventions des forces de défenses contres les populations depuis Aout 2009, ont peut donc affirmer que les sévices que viennent de connaitre nos compatriotes à Bitam, n’ont rien d’une expérience isolée mais représentent une manière normative et même banale, pour Ali Bongo de Controller les populations, et d’assoir son autorité. Mais la série d’interventions militaires q…

LES DERNIERES DE LA LETTRE DU CONTINENT

Image

NOS FRÈRES DE L'UPG D'AMÉRIQUE DU NORD CHOQUÉS PAR L'ENRÔLEMENT DE PIERRE MAMBOUNDOU COMME AUXILIAIRE D'ALI BONGO

Image
Chers lecteurs, dans un texte qui traduit toute la peine de ceux qui l'écrivent, et que nous reproduisons ci-dessous, nos compatriotes et frères de l'UPG-Amérique Du Nord ont envoyé par courrier électronique, à leurs sympathisants, un communiqué donnant officiellement leur position. C'est direct et sans langue de bois.

Notre blog s'associe au contenu de ce courrier, tout en rappelant à nos frères de l'UPG de ne pas baisser les bras car ils sont du bon côté de l'histoire. Notre compatriote Pierre Mamboundou se rendra bien compte de son erreur. Surtout, n'insultez pas Mamboundou; car c'est ce que veulent les Bongo, que nous nous déchirions pour rendre impossible un front commun contre eux. Laissez l'histoire suivre tranquillement son cours et organisons nous en conséquence.

Bonne lecture

ALERTE : LE FOREIGN OFFICE BRITANNIQUE ANNONCE LA FUITE DE KADHAFI DE LIBYE

Image
William Hague


C’est le secrétaire d’état aux affaires étrangères Britannique, William Hague, qui annonçait la nouvelle aujourd’hui. Le guide de la grande Jamahiriya aurait déjà pris la poudre d’escampette. Seule la destination restait à déterminer.

A suivre…

ALERTE : DEUX PILOTES DE CHASSE LIBYENS PREFERENT ATTERIR AVEC LEUR CHASSEURS A MALTE AU LIEU DE BOMBARDER LEUR POPULATION

Image
C’est le site Aljazeera qui vient de diffuser l’information avec images à l’appui. Deux pilotes de chasse, colonels de l’armée de l’air Libyenne, a qui Kadhafi a confié une mission de bombardement des manifestants, ont préféré faire défection vers Malte aux commandes des chasseurs qu’ils pilotaient. Ils affirment à Aljazeera qu’on leur a demandé de bombarder Benghazi tombée aux mains des manifestants, et que dans la capitale Tripoli, il y ait des bombardements de l’armée régulière, qui auraient déjà fait 160 morts rien que ce Lundi.

A suivre…

ALERTE : INTERNET A ÉTÉ COUPÉ EN LIBYE ET KADHAFI AURAIT QUITTÉ LA CAPITALE

Image
D’après les dernières informations, la barrière de la peur serait en train de s’écrouler en Libye. L’ultime tentative de Saif al-Islam, le fils du dictateur et certain successeur du père, de restaurer la peur en promettant un bain de sang à la population dans un discours musclé à la télévision, n’a pas abouti. La ville de Benghazi serait entre les mains des manifestants et le guide de la grande Jamahiriya a même filé à …« l’anglaise » de la capitale. Personne ne l’a aperçu sous la tente depuis plusieurs jours.

A suivre…

LE REFLEXE D’UN PEUPLE TRAUMATISÉ EST DE REFUSER DE SE PRENDRE EN CHARGE. ÇA, LES BONGO LE SAVENT ET Y COMPTENT.

Image
Le pouvoir Bongo est frileux, voir même nerveux, car depuis quelques temps, une contestation indépendante prend pied au Gabon. Cette contestation est pour nous indépendante car elle nait organiquement de la réalisation par des gabonais pensants, que la situation qui veut que les Bongo continuent à traire la république gabonaise de toute sa substance vitale, ne saurait être tolérée plus longtemps. Cette contestation est d’abord psychologique, donc découle d’un état d’esprit, d’une conviction non matérielle. Par définition, une contestation psychologique est plus difficile à endiguer, car même si la dictature emprisonne, intimide ou torture les dissidents, la grande majorité des gabonais semble avoir déjà franchi le pas psychologique et la marche vers la liberté est engagée. Cette marche sera-t-elle courte ou longue ? Seule la volonté physique des gabonais donnera réponse a cette question. Pour les Bongo, il ne faut absolument pas que le peuple gabonais fasse ce cheminement vers la con…

LA FIN TRAGIQUE DES RÉGIMES DICTATORIAUX: LEÇONS POUR ALI BONGO

Image
Depuis quelques temps, les révoltes en série, parties du Maghreb arabo-berbère, et ayant déjà contraint á la démission des présidents Ben Ali de Tunisie et du jusque là très solide Moubarak d'Egypte, démontrent une chose capitale: que ces régimes policiers, autoritaires et dictatoriaux, qui étouffent et suffoquent leurs peuples dans un système "cocotte minute" qui ne permet qu'à une poignée de privilégiés de s'accaparer et de piller les richesses du pays; s'écroulent misérablement quand les peuples décident de se prendre en main, et leurs leaders ultimes finissent invariablement dans l'indifférence et l'abandon de leurs "amis" d'hier. La preuve, ces dictateurs ne survivent pas souvent longtemps à la déchéance.

1. Les dictateurs sont têtus et refusent d'apprendre de l'histoire des dictatures précédentes
Alors que les grandes puissances qui soutiennent souvent ces dictatures, comme tout le monde, peuvent sans peine entrevoir une ima…

MICHEL MBOUSSOU REPAND LA POUDRE DE PERLIMPINPIN SUR AFRICA 24

JT LIVE - 17/02/11 - Edition du soir
Uploaded by AFRICA24. - Watch the latest news videos.
Nous avons regardé avec un mélange d'incrédulité et d'amusement, la présentation de la réalité de la couverture sociale au Gabon, faite par Michel Mboussou. Parmi les affabulations de Mboussou, nous avons appris que le Gabon avait dans chaque lieu de province un hôpital moderne, ou encore que Libreville avait un trop plein de compétence médicale. On croit rêver, c'était "du bling, vous avez dit bling bling"? Les émergents pensent vraiment que les gabonais vont tomber dans un panneau aussi grossier que la description féerique qu'ils font Gabon? Comment Mboussou peut il encore compter Jeanne Ebori comme un centre de soins adéquat?

Regardez et écoutez a partir de la quatrieme minute:

BONNE INTERVIEW DE MOUBAMBA ET LES SOTTISES DE LA RTG1

Image

SI CE N'EST TOI, C'EST DONC TON FRÈRE. PRINCIPE DE REPRESSION ÉMERGENTE

Image
Jean de La Fontaine ou encore Charlie Chaplin, sont heureusement pour nous toujours pertinent, pour nous aider à analyser le monde qui nous entoure; surtout quand on est prisonnier de l'univers dictatorial qui enveloppe le gabonais moyen. Malheureusement, les méthodes de la dictature d'opérette qui gouverne le Gabon, ne prêtes pas á la rigolade quand nous considérons que des familles et des être humains en subissent les affres. Figurez-vous chers lecteurs, qui si un de vos parents décidait d'exercer son libre arbitre et se prononcer ouvertement contre le régime Bongo, que vous le vouliez ou non, que vous ayez un avais sur ces prises de position ou non, le régime peut vous interpeller, vous faire arrêter et vous faire subir toutes sortes de supplices, simplement parce que vous partagez la parenté avec quelqu'un s'opposant á Ali Bongo.

1. Mettre la pression sur les innocents membres de la famille pour que les dissidents se plient devant le souverain
La véritable épreu…

A LIRE SUR LE SITE "HUFFINGTON POST"

Image
http://www.huffingtonpost.com/2011/02/15/gregory-meeks-ali-bongo-hillary-clinton_n_823461.html

ATTENTION: UN ARTICLE SUR LA POSSIBILITE DE LA CHUTE D'ALI BONGO, PUBLIE PAR LE TRES SERIEUX CHRISTIAN SCIENCE MONITOR

Image
Lire l'article au lien suivant:http://www.csmonitor.com/World/Africa/Africa-Monitor/2011/0212/Now-that-Egypt-s-Mubarak-is-out-could-Gabon-s-Bongo-be-next

LE DIALOGUE SUPPOSÉ AVEC ALI BONGO, NOUS PRÉFÉRONS EN RIRE

Image
Image Moubamba


Le décor ne surprend plus. Il confirme même que les procédés de Bongo père, continuent dans le sillage de Bongo fils. Pourquoi en serait il autrement, vu que l'un a reçu le pays, ses richesses et ses habitants en héritage de l'autre. On voit donc la résurgence de vieilles recettes qui ont toujours plombé les opportunités de destituer la dictature au Gabon. L’activité politique est en effet animée par les vicissitudes d’Ali Bongo qui fait arrêter les indésirables á bâbord, quand á tribord il joue l'ouverture a l'aide de conciliabules à répétition avec ce qui s'appelle au Gabon: "les forces vives". Pendant ce temps, ses subalternes sont en tournée de tables rondes nationales où ils expliquent au petit peuple la menace de l'alternance.

1. Un dialogue de sourds
Par définition, le dialogue avec un dictateur est un dialogue de sourds, car le dictateur ne s'intéresse à rien d'autre qu'à la consolidation de son pouvoir, alors lui parl…

LEÇON POUR ALI BONGO: COMMENT LES USA ONT LACHÉ LEUR HOMME DE MAIN DE 30 ANS, MOUBARAK

Image
Certains émergents qui veulent rester aveugles, nous écrivent, argumentant qu'au Gabon, les gens mangent, ils travaillent et sont soignés; donc le pays fonctionne et rien ne doit changer. Mais par ce billet, nous voulons leur demander de posez la question aux gabonais eux-mêmes, particulièrement à la jeunesse. Qu'ils demandent aux gabonais s'ils ont le sentiment de pouvoir s'exprimer librement? De pouvoir choisir librement d'être dirigés comme ils le souhaitent? Le courrier qu'ils nous envoient est clair, les émergents pensent que gouverner le Gabon appartient exclusivement á certains; et les autres doivent vivre dans la soumission, l'ignorance et l'obscurantisme total. Ces émergents qui misent tant sur le soutien de Sarkozy devraient pourtant se raviser, au regard du camouflet que vient d'infliger Obama á Moubarak. Si vous pensez que Sarkozy soutiendra Ali Bongo jusqu'au bout, détrompez vous, dès que la France sentira que le vent a tourné, ell…

APRÈS MOUBARAK, ET SI LES GABONAIS OSAIENT ET ENTRAIENT DANS L'HISTOIRE EN SE DEBARRASSANT D'ALI BONGO? LE SUD DU SAHARA AURA-T-IL SES "RÉVOLUTIONS POPULAIRES"?

EGYPTE - Obama Discours et analyse
Hochgeladen von inet. - Nachrichtenvideos top aktuell.

Assurément, rien ne sera jamais plus comme avant dans le monde des peuples opprimés comme on veut que soit le notre. Après la démission d'Hosni Moubarak, sous une pression sans précédent de la part d'une population ayant pour seul arme l'internet et une farouche volonté de liberté; une révolution, et c'est le terme approprié, est en marche. Cette révolution a déjà avalée le tunisien Ben Ali et ne s’arrêtera pas en si bon chemin, car des tyrans, ce n'est pas ce qui manque ni plus au nord, ni au sud du Sahara. Ceux qui ne sauront pas lire l'oracle de l'histoire, la subiront.

1. Si la Tunisie avait été l'entrée en matière, le déracinement du tout puissant Moubarak est la pièce de résistance
Parce que l’Egypte n'est pas n'importe quel pays, il est en effet le pays arabe le plus peuplé (80 millions d’habitants); le pays arabe le plus prestigieux grâce à son passé s…

MOUBARAK CAPITULE ET DÉMISSIONNE DEVANT LA PRESSION POPULAIRE. AVIS AUX GABONAIS: LE DÉPART D'ALI BONGO EST Á NOTRE PORTÉE!!!

Image
Ali Bongo et Hosni Moubarak



Après deux semaines passées à vouloir intimider la population égyptienne, Hosni Moubarak a finalement consenti à quitter le pouvoir, quand il a compris que plus il menaçait le peuple, plus les manifestants renforçaient leurs positions en faveur de la fin du règne sans partage de plus de 30 ans. La leçon pour les gabonais est que le régime du tout puissant Moubarak a pris fin sous la pression, pacifique, des citoyens égyptiens à mains nues. Toute la puissance militaire de Moubarak n'a pas suffit à faire fléchir les égyptiens. La moralité de l'histoire est qu'aucune force ne peut subjuguer un peuple qui a décidé de se libérer. Chers lecteurs, on peut donc dire que le temps est bien sale pour nos dictatures. Va-t-il leur arriver ce qui est survenu dans les pays de l'Est, à la suite de la chute du mur de Berlin? Seuls nos peuples peuvent faire réaliser ce rêve. Toutes nos dictatures africaines sont des châteaux de cartes, et une fois que la peur…

UNE SITUATION QUI NE PEUT PLUS DURER: UN RAPPORT ACCABLANT SUR LA SITUATION AU GABON PUBLIÉ PAR LE SERVICE PRESSE DES… NATIONS-UNIS

Image
Penelope Chester, auteur du rapport.


C'est un poète de nos cousins créoles, déportés il y a des siècles, qui écrivait si justement que pour comprendre la dictature, il fallait un jour la subir. C'est-à-dire qu'il fallait apprendre à être puni sans pouvoir réagir; qu'il fallait accepter une situation où le droit désiste au voulu et où les lois s'interprètent á la tête du client, et où á la poubelle, sont jetées les revendications les plus légitimes. Voici qu'aujourd'hui, les étudiants gabonais descendent dans la rue pour revendiquer des meilleures conditions de travail, le paiement de leurs bourses d'études, et enfin la fin de l'arbitraire politique. Et nous qui pensions bêtement que le très émergent Séraphin Moundounga avec ses états généraux de l'éducation, avait mis l'université "sur la voie de l'émergence". Ce jeudi, le service presse des Nations-Unis, UN Dispatch, publiait un article de Penelope Chester, qui posait la quest…

L’ACTUALITÉ SELON « LA LETTRE DU CONTINENT »

Image

QUAND UN ARTICLE ATTIRE NOTRE ATTENTION

Image
Lu pour vous dans l’hebdomadaire Burkinabè « San Finna » N°602 du 07 au 13 Février 2011


LE GABONAIS ANDRE MBA OBAME
CONTRE-EXEMPLE DE L’IVOIRIEN ALASSANE OUATTARA ?

La situation que connaît le Gabon inspire forcément des comparaisons avec celle que vit la Côte d’Ivoire. Dans l’un comme dans l’autre pays, il y a querelle de légalité, de légitimité, au plus haut niveau de l’Etat. En Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara revendique un score de plus de 54 % à la présidentielle au détriment de Laurent Gbagbo : c’est sur la base de la proclamation provisoire des résultats (illégale dans la forme comme dans le fond) par le président de la CENI à l’Hôtel du Golfe. Au Gabon, André Mba Obame réclame la victoire contre Ali Bongo, estimant avoir gagné avec 52 % de voix. C’est ce qu’a confirmé un film documentaire qui a estimé que les chiffres avaient été inversés en faveur du fils de feu Omar Bongo, avec la complicité des services secrets français. Dans un pays comme dans l’autre, on assiste à une …

AINSI VA L’ÉMERGENCE

Image
Ce jour, nous avons reçu confirmation que Monsieur Alexis BENGONE, le fils de l'ancien Premier Ministre Jean Eyeghe Ndong, qui s’opposa avec énergie à la monarchisation du pouvoir au Gabon, et milite désormais dans l’opposition, a été présenté devant le parquet judiciaire de Libreville. Ce développement constitue donc l’étape suivante d’une traque qui a commencé au lendemain de la proclamation d’André Mba Obame comme président. La série pour Monsieur Alexis BENGONE a commencé avec son interpellation, suivie de sa torture sous détention par la police ; torture qui provoqua son internement dans une clinique. Il fait parti des 17 prévenus qui sont sous arrêts, pour les mêmes motifs, c'est-à-dire leur participation à des marches de contestation au régime Ali Bongo. La répression contre les manifestants gabonais s’exprime donc par les sévices qui sont en train d’être infligés au fils de Jean Eyeghe Ndong. Si le régime Bongo agit de la sorte, c’est qu’il a été ébranlé par le risque…

PEUT ÊTRE LA FIN DE LA PASSIVITÉ ET DE L’OBÉISSANCE AVEUGLE FACE Á UNE DICTATURE QUI TORTURE

Déclaration de la Société Civile Gabonaise
Uploaded by tvplusgabon. - Watch the latest news videos.


A Paris, l'Afrique marche vers la liberté ...
Uploaded by bjhworld. - Watch the latest news videos.


Depuis l’ère des Bongo, le Gabon vit sous le joug d’une dictature associant pouvoir, répression et argent pour écraser toute velléité de changement. La famille Bongo a donc mise en place un régime autoritaire, corrompu, illégitime, c'est-à-dire qui gouverne le pays au détriment de son peuple et au seul profit de cette famille et de quelques alliés stratégiques. Bongo père et fils en leur qualité de présidents, mais aussi leur famille élargie, leur cour de ministres aux ordres et leurs hommes d’affaires préfabriqués et véreux, sont autant de vieux visages qui tiennent les mêmes discours encourageant les gabonais a adopter des position attentistes, pour mieux les détourner de leurs véritables ennemis: c'est-à-dire la corruption, la misère, le chômage, la répression (l’état d’urgen…

TOUT LE MONDE SAIT QU’UNE DICTATURE NE NEGOCIE PAS ; ALORS POURQUOI PERDRE SON TEMPS A FAIRE SEMBLANT?

Image
L’ultime orgueil d’un dictateur est de se croire tout puissant et infaillible. Sur ce point, Ali Bongo est loin de déroger à la règle. Aux gabonais, il veut faire croire que tout est nouveau sous le ciel équatorial, alors que nous refaisons piteusement les expériences des 43 dernières années. L’histoire nous démontre clairement que la monarchie s’est écroulée et discréditée, à terme, partout où elle a été tenté comme forme de gouvernance. Cette même histoire nous instruit que sur le plan contemporain, les pouvoirs autocratiques et dictatoriaux reposant sur un seul homme sont en voie d’être chassés par leur population qui en a assez. Quel est ce gabonais qui oserait penser qu’Ali Bongo serait disposé à quitter le pouvoir un jour ? Dans son esprit, le père est mort au pouvoir et lui le fils suivra le même script.

1. L’appartenance familiale avec un opposant est désormais un délit passible de torture
Ceux la mêmes qui profèrent et vocifèrent d’un coin de leur bouche, qu’Ali Bongo ne devra…